BALLADYNA↑WITCH ↑ SOUNDS OF THE REALITY↑CREATION

CE TEXTE EST LA VERSION ENTIÈRE DES PRÉSENTATIONS DE LA CRÉATION DIFFUSÉE SUR LES WEBSITES: VIMEO.COM/BALLADYNASoundSloud.com/BALLADYNA-VoiceRealityCreation ↑↑↑

 

Capture d_écran 2017-09-21 à 13.44.49Courb

 

La Voix qui Fait se Créer une Image
Et avec Elle – une Réalité.

Une Image Intérieure du Monde
De l’Humain-Créateur
Se Projette à l’Extérieur.
…Et ainsi, la Création se Réalise
L’Énergie du Coeur devient Matérielle
Ce que l’on porte dans l’Âme se Fait Réel ↑↑↑

 

 

L’oeuvre “BALLADYNA↑WITCH ↑ SOUNDS OF THE REALITY↑CREATION”.
Il s’agit ici exclusivement des VOIX (associées ensuite avec une vidéo ou une image:  présentation sur VIMEO).
À ces VOIX, les musiciens sont invités à imaginer et à enregistrer leurs compositions: en se servant de tous les instruments rêvés et existants, ainsi que – dans le cas échéant – également de leur voix, qui est un instrument de l’origine.
L’usage des paroles est exclu, ainsi que l’utilisation “commerciale” de ces oeuvres vocales (sauf l’utilisation pour les bonnes causes ou pour les créations originales et sortant de l’ordinaire: dans ce cas, contacter BALLADYNA↑WITCH).

 

 

The part « Voice & Image » of the oeuvre “BALLADYNA↑WITCH ↑ SOUNDS OF THE REALITY↑CREATION”
will be presented on the website “VIMEO.COM/BALLADYNA”.
The website SoundSloud.com/Balladyna-VoiceRealityCreation will present some of the VOICES from the œuvre “BALLADYNA↑WITCH ↑ SOUNDS OF THE REALITY↑CREATION” : without image video but with the description of the œuvre & with the possibility of downloading of some tracks by the musicians interested by the creation on this Vocal Basis.

La partie « VOIX & IMAGE » de l’oeuvre “BALLADYNA↑WITCH ↑ SOUNDS OF THE REALITY↑CREATION”
sera présentée sur le site “VIMEO.COM/BALLADYNA”.
Le site SoundSloud.com/Balladyna-VoiceRealityCreation présentera un échantillon des oeuvres vocales de “BALLADYNA↑WITCH ↑ SOUNDS OF THE REALITY↑CREATION” : sans image vidéo, mais avec la description de l’œuvre & avec la possibilité de télécharger certains enregistrements de la VOIX par les musiciens interéssés par la création sur cette Base Vocale.

 

 

“Pourquoi l’exclusion des paroles…?”
Parce que la VOIX sans paroles FLOWS mieux :
et cela revient au sujet de ce sound,
long et illimité – « AAAAAAAAA… ! » – 
dont je parlerai à la fin,
et qui est toujours,
et était,
the SOUND OF THE CREATION DU MONDE,
puisque tout a commencé du SOUND,
même avant la Lumière…

 

 

Depuis que je chante – et même, depuis que je vis – les paroles m’étaient quelque chose de “principal”:
et cela concernait toute ma création, s’il s’agissait de l’écriture pure, de la musique, de la Voice ou de la TanzTheater.
…Et au fur et à mesure, quand ma conscience s’élargissait, j’ai eu – de plus en plus – le ressenti que, même si “le mot” continue d’avoir ce rôle nécessaire de la communication (mais combien pourtant fragmentaire, et le “contenu” étant combien comparable avec ce qui est le sommet de l’iceberg en saillie de l’océan…!), il peut faire, aussi, une limite: car quelle immensité de l’Énergie nous entoure, et combien des “data” existe autour…(!)
En plus, je ne me retrouvais pratiquement jamais dans ce que les gens autour de moi disaient ou considéraient pour le “vrai”, le “unique”, le “naturel”, l’”obligatoire” ou “le seulement possible”; ainsi mes émotions que ce que je portais en moi comme les principes, ce qui m’animait, décidait de mes actes et ce qui m’importait… semblait, systématiquement, concerner les autres choses que cela était avoué par les paroles communes, et n’avoir rien à voir avec certaines “à priori”… Cela a fait que je n’ai pu, pratiquement jamais, chanter de ce qu’écrivaient les autres personnes…

De l’autre part, il faut dire qu’aussi ce que je tentais de transmettre par mes propres mots, ne parlait jamais aux gens de “leur réalité”, qu’ils pourraient connaître, n’était presque jamais “compris” ni même trouvé comme “compréhensible” par un auditeur appartenant à ce qui s’appelle “le public statistique”.
Il est signifiant que, même sur les sites des musiciens – donc des humains créatifs dont les esprits volent assez haut – ce qui bat “les records de la popularité”, est tout ce qui s’accorde avec les mêmes fréquences que les « programmes » précédemment installés dans les cerveaux des individus, cela étant en général la sommation-effet (la net force : https://en.wikipedia.org/wiki/Net_force; je ne trouve pas de la traduction, ni française, ni anglaise, qui refléterait la signification complète du mot polonais « wypadkowa »…) de la programmation sociétale.
L’installation – dès premiers jours – s’effectue grâce aux nombreux outils (parmi elles se trouvant, aussi, la langue)*.
Ce que « comprend » ensuite un human adulte « statistique » (le trait caractéristique du « statistique » est le « non » pour les mots & les concepts tels que : « l’exploration », « la curiosité du nouveau » et « la découverte individuelle ») est, le plus souvent… ce que son cerveau se trouve en mesure de « reconnaître » comme la chose déjà connue. Sinon… il n’arrive pas à lier de « l’inconnu » avec « déjà connu » et – comme en général il ne se trouve pas, non plus, en mesure d’inventer et de découvrir par lui-même – il classifie les choses nouvelles comme « meaningless » (n’ayant pourtant en même temps d’aucun problème avec accorder le « meaning » aux hurlements d’un X-Man d’un jeu vidéo populaire, aux gémissements des individus dans les publicités des divers objets ou aux pleures du malheur dans un song… d’amour. Tout cela, on lui a montré les milles des fois : il l’a incorporé et in-cérébré comme les siens… (!))…
En disant autrement : les « codes » n’étant pas “programmés” sur le disque dur d’un humain depuis sa naissance comme les déchiffrables, ou même déchiffrés et « prêts à porter » – et dont la programmation, ensuite, continue pendant toute sa vie – “n’est pas compris” ; la plupart des individus les trouve donc “sans sens” même dans les cas où pour comprendre… il suffirait d’élargir la sphère de leur perception et de leur conscience ne soit-ce d’un peu: ils restent trop paresseux pourtant pour sortir de la cage de leurs limitations…

La question « Quel ‘style’ {ayant dans son sous-texte : « déjà connu »} tu représentes… ? » qui « sonne » tellement souvent chez les musiciens, et la nécessité elle-même, ressentie par la plupart des humains, de s’inscrire dans un « style » déjà existant, est ici le témoignage de cette tendance.
Cette programmation « à suivre » est aussi une des raisons qui décident que les humains – dont l’essence des Âmes est pourtant celle des Créateurs – s’ensilagent, toujours encore, dans les espaces dans lesquelles ils « copient » plutôt qu’osent de créer ce qui sortirait des sentiers battus par les pieds de leurs antérieurs ayant passé déjà par le même chemin.
…La création, n’inclut-elle pourtant pas, déjà dans sa définition elle-même, de la notion de donner la vie à ce qui sera « nouveau », et pas à se mettre dans les rangs des suiveurs du connu et de l’ancien… ?
…La VOIX – et particulièrement celle sans paroles – n’est-elle pas cet « instrument » de l’origine :
celui qu’on a utilisé pour la Création Première… ?

 

 

…La parole, de sa part, est cet « ustensile »,
qui – maîtrisé par l’humain –
possède une puissance immense.
Mais en même temps, en comparaison avec une chose encore plus grande,
plus puissante, elle semble d’englober tellement peu…
…Savez-vous, que ce que l’humain statistique perçoit avec ses 5 sens principaux, c’est SEULEMENT 0,1% de toute “l’information” qui l’entoure…? Ceux qui se servent donc de plus que de ces “5”, ceux qui savent SENTIR avec plus que par ce qui est palpable et visible, ont, bien sûr, l’accès à plus de cette information.
CETTE “INFORMATION”, C’EST AUSSI L’ÉNERGIE.
Cette “information”, ce sont aussi tous les chemins – déjà existants dans la matrice énergétique (“la réalité pas encore réalisée” {V. Zeland} ou – comme le voit P. Guillemant: “le futur pas encore réalisé”, “les lignes de la vie”, etc.) que l’on peut prendre: et que l’on prend toujours en résonance avec les fréquences énergétiques de notre propre Coeur, Corps & Âme…

 

→ → →

 

BALLADYNA↑WITCH ↑ SOUNDS OF THE REALITY↑CREATION
MARCH 2018 ↑↑↑ VIMEO.COM/BALLADYNA

* …Mais aussi : l’image, les sounds, les événements et leur déroulement, les sentiments et les ressentis, les actes, les conséquences… les cris, les bruits… ainsi que tout ce qui n’est pas reçu sur le niveau conscient, par aucun des sens, et qui, pourtant, existe. 

 

 

 

Advertisements